• Partager
    • Del.icio.us
    • Digg
    • Blogmarks
    • LinkedIn
    • Diigo
    • Technorati
    • Favoris

Comment rédiger un compte rendu de TP en chimie organique ?

De ChimIST.

Un compte rendu de TP, pour être structuré et synthétique, doit suivre quelques règles de présentations. Il est essentiel de présenter la réaction étudiée et les données sous forme de tableau. Vous trouverez ci-dessous un exemple de mise en page ; bien entendu libre à vous de le personnaliser…

Plan type

Sommaire

I Introduction

Présentation générale de la réaction étudiée, historique, propriétés de la molécules synthétisées...

II Mécanisme de la réaction

Détailler les mécanismes réactionnels pour chacune des étapes. Donner la stéréochimie lorsqu'il y a lieu.

III Tableau des réactifs

Rassembler dans un tableau les quantités de réactifs utilisées en grammes (mL), nombre de moles et nombre d'équivalents, en fournissant des explications lorsque cela est demandé (à préparer avant la séance de TP).

| Produit | Masse Molaire | Densité | Nombre d’équivalent | Masse | Nombre de mole | Volume |

IV Mode opératoire

Donner les différentes étapes du mode opératoire. Il faut que l'on puisse reproduire l'expérience à la lecture de votre rapport. Il ne s'agit pas de recopier le fascicule de TP mais plutôt d'expliquer ce que vous êtes amenés à faire (extraire, acidifier, basifier, laver, filtrer, recristalliser…). Vous nommerez le type de réaction mis en œuvre, les produits que vous formez, isolez ou éliminez au cours des différentes étapes. Tout phénomène apparaissant au cours de la manipulation doit être noté et expliqué (changements de coloration, précipitations...). Représenter les schémas de montage.

V Résultats

a) Résultats quantitatifs : résumer, sous forme d'un tableau, les poids obtenus, les rendements en produits bruts et purifiés, et les points de fusion PF (experimentaux et théoriques) pour chacune des étapes. Calculer le rendement global de la synthèse.

b) Résultats qualitatifs : décrire l'aspect des produits synthétisés (forme, couleur). Comparer les points de fusion obtenus avec ceux de la littérature.

VI Analyses

Interpréter les spectres IR, RMN ou UV que vous avez réalisés ou qui vous ont été fournis. Les comparer, lorsque cela est possible, avec les spectres des produits de départ.

VII Discussion(s)

Apporter un avis critique sur les résultats (qu'ils soient bons ou mauvais). Identifier les étapes clefs de la manipulation venant d'être réalisée et leurs implications quant aux résultats finaux.

VII Conclusion(s)